LA CURCUMINE  

 



La curcumine est un polyphénol dérivé du curcuma (Turmeric).

Cette molécule possède des propriétés anti-inflammatoires et anticancéreuses

après administration orale ou topique :

 


1 Capacité anti-oxydante

2 Agit sur de nombreux niveaux de signalisation cellulaire,

3 Agit sur différentes enzymes,

4 Agit sur l’immunité,

5 Agit sur le processus d’athérosclérose,

6 Agit l’angiogenèse ou l’adhésion cellulaire.

7 Agit sur la transcription génique

8 Agit sur l’induction de l’apoptose (particulièrement intéressant pour envisager son utilisation dans la chimio préventive et la chimiothérapie des cancers).

9 Pas d’effets toxiques de cette molécule, même à fortes doses (études de phase II sont nécessaires pour confirmer ces résultats précliniques encourageants).

Les effets des aliments et des plantes utilisés traditionnellement pour leurs propriétés thérapeutiques restent donc, plus que jamais,d’actualité avecla confirmation scientifique et moléculaire de leur activité biologique.
Le cadre réglementaire de l’utilisation de la curcumine doit impérativement être précisé.

 

Document confidentiel–interdit de reproduire–réservé aux Distributeurs Curcum+


"Le processus de la curcumine envers l’inflammation est tout d’abord de gérer la crise aigüe et

d’éteindre "l’incendie » par son activité anti COX-2, pointeur de l’inflammation."


INHIBITION DE :

- la formation de leucotriènes,

- l’agrégation plaquettaire,

- la réponse neutrophile à divers stimuli

- la lipo-oxygénase et cyclo-oxygénase

+ promotion de la fibrinolyse

+ stabilisation de la membrane l’ysosomale 

Turmeric (Curcuma longa)


Le curcuma est utilisé

 comme médicament traditionnel pour le traitement des maladies de peaux,en particulier en Inde et à l'île Maurice dans le traitement de la gale.

Il est utilisé depuis très longtemps 

comme anti-inflammatoire parla médecine ayurvédique indienne. Le cancer du côlon est statistiquement moins présent dans les aires où on le consomme régulièrement. Le principe actif du curcuma, la curcumine, est l'objet de recherches actives. C'est un agent de chimioprévention efficace des cancers colorectaux chez les rongeurs (essais cliniques chez des volontaires en cours).

La curcumine pourrait également 

aider à stimuler les cellules du système immunitaire qui engloutissent les protéines du cerveau qui marquent la maladie d’Alzheimer. L'activité thérapeutique du curcuma est décuplée en présence de poivre noir (pipérine). La biodisponibilité du curcuma est ainsi augmentée

Le jus de curcuma obtenu à partir des rhizomes frais,

 conserve les phytonutriments fixes (curcumine, turmérine…) et volatils (l'huile essentielle présente dans le jus de curcuma frais semble favoriser la biodisponibilité des curcumines dans l’organisme). Depuis des siècles, l'utilisation traditionnelle du curcuma frais en Asie du Sud-Est, lieu à l'origine de la découverte des bienfaits du curcuma, n'a jamais fait l'objet de la consommation d’une seule molécule isolée (curcumine) mais de tout le rhizome. La turmérine, autre composant de l'épice, semble également avoir des propriétés anti-oxydantes


* Tous les textes, documents, photos et tout ce que contient ce site ou les sites cités, sont publiés à titre purement informatif. Ils ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne doit être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de ce site. Aucune information, aucun produit mentionné sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie. 
Seuls les médecins autorisés par le Conseil de l'ordre des Médecins sont autorisés à établir des diagnostic et des prescriptions médicales.